Kristen Stewart au Daily Show de Jon Stewart

stewartfans121312-06__6_

Jon Stewart : Ha, ces hippies ! Faites un triomphe pour Kristen Stewart ! Ravi de te voir, merci de venir dans l’émission.
Kristen : Merci de me recevoir, c’est cool, je n’arrive pas à croire que je suis assise ici…
Jon Stewart : Laisse-moi te poser une question. Il me semble que le plus difficile dans le métier d’acteur, c’est danser, n’avoir aucune enclave. Je n’y arrive même pas à des soirées quand je suis bourré !
Kristen : Je sais, je reste assise toute la soirée aussi.
Jon Stewart : Alors comment font-ils pour arriver à faire en sorte que vous vous lâchiez ?
Kristen : « Vous tournez On The Road, ne vous loupez pas ! » (rires)
Jon Stewart : Tu as ressenti cette pression ?
Kristen : Oui, je pense que c’était la chose principale par laquelle tout a commencé pour nous : être sûr que nous étions prêt à tout pour le film. Cette scène me faisait assez peur. Mes passages sont assez peu nombreux et éloignés, ceux où je dois montrer une exubérance et nature pure et sauvage.
Jon Stewart: Et tu es une vraie muse dans le film, un élément catalyseur important.
Kristen : Oui, Marylou devait vraiment représenter le « it » d’On The Road, sans avoir besoin de mots.
Jon Stewart: Tu connais la Beat Generation ? On pourrait penser que ta génération n’est pas tellement investie dedans. Car c’était avant mon temps, on a lu On The Road à l’école et tout ça…
Kristen : Non, c’est faux…
Jon Stewart: Tu rigoles ! J’ai eu beaucoup de C ! Si, c’est vrai. Quand as-tu commencé ta carrière ?
Kristen : A 9 ou 10 ans.
Jon Stewart : Oh, vraiment ? C’était à plein temps ? Tu allais à l’école ou tu étudiais sur les tournages ?
Kristen : J’ai suivi une école publique jusqu’au collège. Il fallait que je garde de bonnes notes et ça ne marchait pas avec une école publique.
Jon Stewart : Quand j’étais plus jeune, nous lisions On The Road à l’école mais ce n’est plus le cas maintenant, je suppose que c’est trop controversé. Mais comment fait-on maintenant ? On montre un trailer du film et « lisez ça ! » ?
Kristen : J’ai découvert On The Road sur une liste de lecture en première. C’est là que je l’ai lu pour la première fois. Ça en dit probablement long sur l’école que je fréquentais… Je pense que normalement, on le voit plus tard ou pas du tout.
Jon Stewart : Il fait maintenant partie de ces livres… Comme dans footlose, on peut lire sur la danse mais pas sur de la danse et de la conduite.
Kristen : Oui, je ne sais pas je suis allée dans une école…
Jon Stewart : Plus progressive ?
Kristen : Oui.
Jon Stewart : D’accord. Et bien, c’est sympa.
Kristen : Oui. A un moment, j’ai du faire mon curriculum…
Jon Stewart : Au collège ?
Kristen : Oui.
Jon Stewart : Ok, c’est là qu’on reconnaît la Californie. Il y avait d’autres acteurs avec toi ? C’était une école spéciale ou une normale ?
Kristen : Je pense que j’aurais pu aller à un bal de fin de soirée, on m’avait invité. Je me demandais qui il y aurait, l’école existait à peine, au sens littéral.
Jon Stewart : Il y avait un bal de fin d’année dans cette école ? C’est donc comme si quelqu’un t’avait invité chez lui !
Kristen : Oui, exactement (rires)
Jon Stewart : « Viens dans mon sous-sol ! C’est le bal de fin d’année ! ». Qu’est-ce qui t’a attirée dans ce film ?
Kristen : J’aurais fait n’importe quoi dans ce film. J’aurais suivi en caravane, j’aurais préparer à manger pour tout le monde, j’aurais fait le service…
Jon Stewart : C’est le livre qui t’a parlé, quelque chose dedans qui t’as donné l’envie irrépressible de faire partie du film ?
Kristen : Oui, ce fût mon premier livre favori. Le premier qui m’a fait vibrer et qui m’a ouvert beaucoup de portes…
Jon Stewart : Il t’a passionné ?
Kristen : Oui, il a vraiment bouleversé quelque chose chez moi.
Jon Stewart : Il t’a donné assez de passion pour… faire le service ?
Kristen : Exact (rires) Car je ne me pensais pas capable du tout d’interpréter ce rôle.
Jon Stewart : Je peux te dire la vérité sur ma carrière d’acteur ?
Kristen : Evidemment.
Jon Stewart : J’ai fait le service (rires). Ma carrière d’acteur se résume à ça. Ta performance est éblouissante, les autres aussi. On ressent cette période, ce moment. Pour un roman qu’on disait impossible à adapter au cinéma, vous avez fait un boulot superbe. Beau travail.
Kristen : Merci.
Jon Stewart : On The Road sort en sortie limité le 21 décembre !

via The Vampire Club
Traduction Twilight Belgium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s